Comment gérer son impulsivité?

10/08/2021

Spontané. Vif. Irréfléchi. Ce sont des mots que l'on vous a déjà dit ? Vous avez le sentiment que cela vous correspond ? Vous pensez être une personne impulsive ? Cet article peut alors vous aider à comprendre ce qu'est l'impulsivité et comment gérer son impulsivité.

Qu'est-ce que l'impulsivité ?

L'impulsivité peut être un atout lorsque l'on doit prendre des décisions. Toutefois, cela peut également devenir gênant pour soi et son entourage.

Le terme d'impulsivité correspond aux difficultés que l'on peut ressentir lorsque l'on n'arrive pas à se contrôler, on sent que l'on s'emporte rapidement, qu'il est difficile de se raisonner. L'impulsivité peut se manifester sous différentes formes : colères fortes, comportements violents, agirs irréfléchis... Et cela peut avoir de lourdes conséquences.

Comment savoir si l'on est impulsif ou non ?

Dans un premier temps, je vous propose de répondre le plus honnêtement possible à ces quelques questions. Cela vous permettra de savoir si vous présentez une forme d'impulsivité. Je précise cependant qu'il est nécessaire d'aller voir un psychologue afin de déterminer si vous présentez réellement une forme d'impulsivité et de définir de quel type il s'agit afin de pouvoir mieux gérer son impulsivité.

  • Faites-vous souvent des choses sans les planifier ?
  • Avez-vous tendance à rapidement prendre une décision ?
  • Vos pensées défilent-elles vite ?
  • Est-il difficile de vous contrôler vous-même ?
  • Ressentez-vous le besoin d'être souvent en mouvement/actif ?
  • Dites-vous régulièrement des choses sans réfléchir ?
  • Agissez-vous souvent sur une impulsion ou sur l'inspiration du moment ?
  • Êtes-vous dépensier ?
  • Vivez-vous plus dans l'instant présent que dans l'avenir ?
  • Ressentez-vous souvent de l'impatience ?

Si vous avez un minimum de 5 réponses positives, il est probable qu'il s'agisse d'impulsivité.

Comment fonctionne l'impulsivité ?

Il existe environ 3 types d'impulsivité :

  • L'impulsivité cognitive : cela correspond aux capacités d'attention et de concentration sur une tâche ainsi que l'instabilité des pensées ;
  • L'impulsivité motrice : cela correspond à la tendance à agir sur l'impulsion de l'instant ;
  • L'impulsivité liée à la difficulté de planification : cela correspond à la réflexion posée ainsi qu'aux tâches mentales exigeantes.

Grâce aux questions posées plus haut, vous devriez repérer de quel type d'impulsivité s'agit-il pour vous. Toutefois, ce qu'il faut bien identifier est la raison pour laquelle cette impulsivité apparaît.

Ainsi, il peut être question de deux cas de figures qui génèrent cette impulsivité :

  • Une situation de frustration : dans ce cas, il peut être difficile d'accepter de ne pas obtenir ce que l'on souhaite ou bien d'accepter une nuisance, même faible. Il peut être difficile de faire des concessions, de discuter en acceptant le point de vue de l'autre, les relations sociales peuvent être compliquées, etc. ;
  • Un cumul d'insatisfactions : à force d'encaisser et de souffrir des mois, voire des années, la « cocotte-minute » explose. Le geste impulsif est alors, la plupart du temps, critiqué par la personne elle-même, et un sentiment de culpabilité apparaît.

Voici un schéma qui résume ce que provoque l'impulsivité :

D'où vient l'impulsivité ?

Il y a beaucoup de situations qui peuvent être source d'impulsivité. Voici une liste non exhaustive des mécanismes sous-jacents :

  • Une anxiété
  • Une forte sensibilité
  • Des troubles de l'humeur
  • La fatigue
  • Le stress
  • Une difficulté à gérer ses émotions
  • Une intolérance à la frustration
  • La consommation de drogues

Mais que faire pour gérer son impulsivité ?

Tout d'abord, il est nécessaire d'aller consulter un professionnel (psychologue ou psychiatre) afin de déterminer s'il s'agit d'impulsivité et quelle en est la cause.

De plus, l'impulsivité n'est pas une fatalité ! Il faut essayer de comprendre ce qu'elle vient traduire : serait-ce des insatisfactions antérieures, une souffrance trop contenue, un malaise dans la vie quotidienne, un manque affectif, ... ? Toutefois, l'impulsivité vient traduire une difficulté à gérer ses émotions. La thérapie vous aidera à mettre du sens sur cette impulsivité et à mieux gérer vos émotions, donc à mieux gérer son impulsivité.

Si l'impulsivité dont vous souffrez vous pose problème au quotidien, voici quelques exercices qui vous permettront d'apaiser quelque peu cette impulsivité :

  • Marquez une pause : Lorsque vous ressentez une envie ou bien lorsque vous sentez que vous allez agir sous le coup d'une impulsion, comptez jusqu'à 3 :
  1. Prenez une profonde inspiration
  2. Prêtez attention aux émotions que vous ressentez en prenant du recul
  3. Passez à l'action

Le but de cette pause est d'apprendre à ne pas agir sur l'instant et à mettre à distance les émotions parfois brutes que l'on ressent afin que cela devienne une habitude ;

  • Planifier : Si vous avez tendance à vivre au jour le jour et à prendre des décisions sur l'instant, essayez de prendre du temps à organiser votre planning. Listez vos priorités et hiérarchisez-les. Le but est de prendre plaisir à planifier, d'introduire une temporalité sur le moyen terme et d'apprendre à vivre avec une forme de frustration (par exemple si vous planifiez de partir quelques jours, apprenez à apprivoiser la forme de frustration que vous ressentez en imaginant ce que sera ce voyage) ;
  • Reportez vos dépenses : Vous avez très envie de cette nouvelle paire de chaussures ou bien de ce nouveau make-up ou encore de ce tout nouveau téléphone ? Soyez patient et attendez le lendemain. Le but est de ne pas se fier aux « coups de cœur », à notre envie du moment. Le temps de patience permettra de se poser la question : « En ai-je réellement le besoin ? Mon budget me le permet-il ? » ;
  • Parlez : Lorsque vous sentez que vous allez agir, essayez de prêter attention à ce que vous ressentez et verbalisez-le. Le but est d'essayer d'extérioriser vos émotions au lieu de passer par l'acte ;
  • Relaxez-vous : La relaxation est l'un des meilleurs moyens pour lutter contre l'impulsivité. Le but est de se détendre et de prendre du temps pour vous, pour prendre soin de vous et d'apaiser cette impulsivité qui vous anime.

J'espère que cet article vous aura aidé à comprendre ce qu'est l'impulsivité et à mieux gérer son impulsivité grâce à ces quelques exercices. N'oubliez pas que pour gérer son impulsivité en profondeur, un suivi avec un professionnel reste la meilleure solution.

N'hésitez pas à me contacter ici pour toute question, je vous répondrai avec le plus grand soin.